Betta enisae "Sanggau"

Incubateurs ou constructeurs de nids, groupe splendens, Petits bettas rouges, etc...

Modérateurs : Galvacroche, David, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
drygam
Messages : 47
Inscription : 25 mai 2008, 06:26
Localisation : Montpellier

Betta enisae "Sanggau"

Message par drygam »

Cela fait presque quatre ans que je maintiens un petit incubateur buccal, Betta albimarginata. Avec cette petite expérience dans le monde des formes naturelles, j'avais envie de tenter l'aventure avec les grands incubateurs buccaux.

Je me suis décidé pour Betta enisae sur la base de cette photo :

Image
Photo by Kei Sasaki (Betta House)

J'ai commencé à me renseigner en lisant le mini-portrait de B. enisae et
la fiche sur le site « Species Maintenance Program » de l'IBC.

J'ai poursuivi en recherchant enisae sur les forums bettaphiles que je connaissais pour voir si quelqu'un avait déjà partagé son expérience de maintenance et de reproduction :
- aucun post sur Jurabetta et sur Bettas4all mais ce sont deux forums orientés ou dédiés aux splendens de concours,
- 20 mentions de l'espèce sur ce forum mais aucun post spécifique,
- 14 mentions sur le forum Betta-splendens.org avec un post sur l'espèce datant de 2011 mais qui concernait l'identification de deux souches différentes.

Après lecture des posts de ce forum, j'ai décidé de contacter Manish qui avait maintenu cette espèce. Après avoir eu son avis et ses conseils, je me suis décidé même s'il m'avait averti qu'il serait difficile d'en trouver, qu'après le trio qu'il avait maintenu, il y avait eu beaucoup d'sp qui n'avaient rien à voir avec B. enisae.

Le bac

J'ai récupéré le bac qui accueillait ma F2 de B. albimarginata. Les dimensions du bac sont 80 x 45 x 25 cm soit 90 litres net.
C'est un bac avec un fond en vase de catappa. Il a été vidé à 95 % en août 2014 puis rempli à 100 % en eau osmosée pure.
Il y a un filtre d'angle qui fonctionne sur le principe des exhausteurs et un chauffage réglé sur 23°.
Les plantes sont en majorité des fougères de java fixées sur des racines. J'ai ajouté quelques plantes de surface juste avant l'arrivée des B. enisae mais il faut voir si elles vont supporter l'éclairage par une rampe led de 39 cm.
Il y a quelques pots en terre cuite plus adaptés à la taille de B. albimarginata que B. enisae pour lequel j'ai rajouté un tube de ponte.

Image

Je n'ai rien d'autre que des bandelettes pour connaître les paramètres de l'eau (pH, GH, KH nitrites...) mais ce sont des paramètres que je ne contrôle pas. J'ai par contre un conductivimètre : la conductivité était de 165 µS quand j'ai retiré les albimarginatas.


Le couple

J'ai laissé passer l'hiver en surveillant les publications sur les forums et en cherchant des pistes pour trouver cette espèce. Tout s'est accéléré au retour du Swiss Betta Show 2015… et le 21 mai, j'accueillais un mâle Betta enisae.

Image

Image

Image

Image

Je fus agréablement surpris par ses couleurs qui n'étaient pas fades. Il ressemblait assez à celui de la photo qui m'avait décidé même si jusque là je n'arrive pas à le prendre correctement en photo pour le mettre en valeur.

Son corps fait plus de 6 cm, mais en y ajoutant la caudale qui se termine par une pointe, il doit atteindre les 10 cm. La forme du corps et des nageoires le fait paraître plus massif que le couple de Betta patoti.

Ce mâle est de nature assez timide sauf au moment des repas où dès le troisième jour, il a commencé à sauter hors de l'eau pour attraper les vers de vase.
Il a fallu trouver une solution pour limiter les risques de saut hors du bac lors des nourrissages et lors des changements d'eau. J'ai également bouché les deux trous dans deux des angles du couvercle (l'un pour laisser passer le câble du chauffage et le tuyau à air, l'autre pour y glisser un doigt et soulever le couvercle) après avoir lu sur le net que la moindre ouverture pouvait présenter un risque.

Un mois plus tard, le 24 juin, arrivait la femelle. La température de l'eau était montée à 25°, et après avoir changé 20 litres d'eau avec de l'eau osmosée, la conductivité était passée à 136 µS.

Image

Image

La femelle est plus petite que le mâle, environ les deux tiers de sa taille. Elle a le même patron de coloration mais elle est plus terne. Les bandes bleues et noires sur l'anale et la dorsale sont beaucoup moins nettes.

Ni la femelle, ni le mâle ne présentent des petites bandes verticales dans la caudale que l'on doit normalement observer chez Betta enisae. La localité donnée pour ces deux poissons est « Sanggau » et il était précisé « captive » et non « wild caught ».

La rencontre

Dès que j'ai mis le petit bac qui accueillait la femelle le temps de l'acclimatation au bain marie dans le bac du mâle, il a commencé à parader comme un fou, vibrant de la tête à la queue, avec les couleurs plus vives que jamais.
La parade s'est poursuivie dès le lâcher de la femelle.

Image

Une demi-heure plus tard, j'observais les premiers enlacements et le lendemain, le mâle était en incubation.

Du 24 juin au 7 juillet, le mâle était en incubation et ne s'est pas nourri.

Il s'est montré plus discret qu'auparavant même s'il a toujours été possible de l'observer. Il a occupé le tube de ponte présent dans le bac mais sans en faire l'unique site d'incubation. Je l'ai aussi observé sous une racine, au milieu des plantes de surface, ou sous le chauffage. De temps en temps, il s'approchait des vers de vase que je distribuais à la femelle, mais lui qui en était si friand n'y touchait pas.

Je ne sais pas si la femelle « veillait » sur le mâle pendant l'incubation puisque dès que je m'approchais du bac, elle venait voir si quelque chose n'allait pas lui tomber dans la bouche. Je n'ai observé aucune agressivité entre le couple quand ils se sont croisés sous mes yeux pendant toute la durée de l'incubation.

Image

Image

Hier, en m'occupant d'un frai de B. splendens, j'ai observé la femelle qui s'en prenait au mâle et je me suis aperçu que la caudale de ce dernier était déchiré.
J'ai voulu la nourrir pour la détourner du mâle que je pensais toujours en incubation mais je les ai vu s'accoupler à nouveau !

Image

Image

Je ne sais pas si le mâle a laissé tomber la première incubation pour en reprendre une deuxième dans la foulée. Je n'ai vu aucun alevin dans le bac.

Je ne sais pas si c'est parce que le mâle s'y prend mal lors des échanges d’œufs mais la femelle le harcelait constamment. J'ai fait une petite vidéo que j'espère pouvoir poster.

Image
Avatar de l’utilisateur
macrostoma
Messages : 216
Inscription : 12 juil. 2010, 19:06
Localisation : Seine et marne 77

Re: Betta enisae "Sanggau"

Message par macrostoma »

Bravo.... très jolis posts. :bien: :bien:
De très belles photos et beaucoup de détails... j'adore. ...

Par contre ne jamais se fier aux appellations "commerciales" et toujours essayer de vérifier l'espèce.
Pour moi tu ne possèdes pas d'enisae mais des breviobesus: sur tes photos contrairement à la photo de Keith, t'es poissons n'ont pas de barres transversales sur la caudale.
Bienvenue dans le groupe peut être pas si restreint que ça des possesseurs de cette espèce.


NB: Les allemands collectionnent différentes populations mais pas différentes espèces et encore moins des sous espèces.
Henning, pour le groupe unimaculata, à créer des sous groupes mais sans aucun fondement scientifique... juste pour essayer de rendre compte des différentes populations. ...

PS: n'hésitez pas à vous procurer les hors série ou la clé du genre Betta.... il y a toutes les dernières informations dedans et en plus même par temps de crise c'est pas si cher et en plus c'est pour l'association. Ça permet de fonctionner et d'essayer de toujours produire des documents à jour pour le bien de tous. Alors n'hésitez pas. . Achetez. ...
bon j'arrête là pub :lol:
Avatar de l’utilisateur
Maguy
Messages : 633
Inscription : 30 nov. 2013, 21:38

Re: Betta enisae "Sanggau"

Message par Maguy »

Bien joli couple
Avatar de l’utilisateur
drygam
Messages : 47
Inscription : 25 mai 2008, 06:26
Localisation : Montpellier

Re: Betta enisae "Sanggau"

Message par drygam »

macrostoma a écrit : PS: n'hésitez pas à vous procurer les hors série ou la clé du genre Betta.... il y a toutes les dernières informations dedans et en plus même par temps de crise c'est pas si cher et en plus c'est pour l'association. Ça permet de fonctionner et d'essayer de toujours produire des documents à jour pour le bien de tous. Alors n'hésitez pas. . Achetez. ...
bon j'arrête là pub :lol:
J'ai envoyé de quoi la recevoir... mais je dois être patient pour cause de vacances :D
psy
Messages : 579
Inscription : 17 avr. 2013, 21:54
Prénom réel : alain

Re: Betta enisae "Sanggau"

Message par psy »

:bien: Super reportage , très jolies photos.
Un lien pour comparer tes poissons. http://www.seriouslyfish.com/species/Betta-enisae/
Avatar de l’utilisateur
drygam
Messages : 47
Inscription : 25 mai 2008, 06:26
Localisation : Montpellier

Re: Betta enisae "Sanggau"

Message par drygam »

psy a écrit ::bien: Super reportage , très jolies photos.
Un lien pour comparer tes poissons. http://www.seriouslyfish.com/species/Betta-enisae/
En recherchant l'occurence "enisae" sur le forum, j'avais vu le post de 2011 :
macrostoma a écrit :Il n'y a guère que pour certaines espèces "emblématiques" comme, par exemple, macrostoma qu'il n'y pas de doutes, pour les autres c'est plus dur car on les connais moins; exemple: est-ce que tout le monde fait la différence entre un breviobesus et un enisae?..
Mais concernant B. breviobesus, il y a seulement 4 messages qui en parle sur le forum. J'avais lu et téléchargé le pdf de l'article de Tan et Kottelat mais la photo dans l'article n'est pas très parlante ! Quand à la description écrite, je n'ai pas assez l'habitude d'en lire pour que ce soit vraiment une aide. Dans l'article, les mâles collectés sont plus petits que les femelles ou à peine plus grand, et les longueurs totales des mâles sont de 68-77 mm. Mon mâle étant plus long que ça, et un tiers plus grand que ma femelle, je ne savais que penser.
Après si j'ai récupéré une espèce qui est finalement moins rare en France que B. enisae, ça me va tout aussi bien. Voilà ce que je disais à Manish dans le dernier MP :
drygam a écrit :Bonjour,

[...]
En tapant enisae sur le forum ici, je suis tombé sur un post où l'un des membres se demande qui est capable de faire la différence entre enisae et breviobesus.
Ce qui m'intrigue sur mon mâle enisae, c'est l'absence de barres verticales dans sa caudale. Est-ce que c'est un critère diagnostique pour l'identification de l'espèce ?
Après rien de bien grave pour moi, mon mâle est le portrait craché de celui de la photo qui m'avait fait pencher pour enisae exception faite de ce détail.
Je suis heureux d'avoir l'avis de spécialiste puisque je suis un peu isolé dans mon proche entourage bettaphile à vouloir quelques formes naturelles en plus des show bettas.
Après s'il existe un groupe peut être pas si restreint que ça des possesseurs de cette espèce, à savoir B. breviobesus, je serai ravi d'avoir des photos pour comparer avec mon couple, d'avoir des infos sur les paramètres de maintenance et surtout sur le comportement de cette espèce.
Là, je suis un peu perplexe de voir mon mâle passer d'une incubation à une autre sans prendre le temps de se nourrir... à moins qu'avec la femelle, il ne se soit fait un festin des alevins de la 1ère incubation juste après le "lâcher".

Après sur la liste des espèces qui m'a été proposée, il y avait également B. breviobesus... je pourrais voir ce que je reçois en la demandant dans quelques temps :chepa:
Avatar de l’utilisateur
macrostoma
Messages : 216
Inscription : 12 juil. 2010, 19:06
Localisation : Seine et marne 77

Re: Betta enisae "Sanggau"

Message par macrostoma »

Pour moi, ce sont bien des breviobesus... j'essaierai de faire des photos des miens quand j'aurais un peu de temps et nettoyer les vitres... :lol:
Je pense pas que cette espèce soit si fréquente que ça même si beaucoup de possesseurs de enisae on peut être des breviobesus....
Ensuite, la taille est un indicateur mais pas un critère en soi.... en aquarium les poissons sont souvent bien plus grand (et gros) et avec des nageoires plus longues que dans la nature.
Avatar de l’utilisateur
drygam
Messages : 47
Inscription : 25 mai 2008, 06:26
Localisation : Montpellier

Re: Betta enisae "Sanggau"

Message par drygam »

Malgré les fortes chaleurs dans le Sud de la France depuis le début de l'été, en étant en zone "montagneuse" et avec quelques aménagements temporaires, j'ai pu limiter la température des bacs à 28°. Pour la première fois depuis que je les ai, les B. albimarginatas n'ont pas cessé de se reproduire pendant l'été, et visiblement les B. enisae/breviobesus ont également su faire face à la chaleur... Actuellement la température dans les bacs est redescendue aux alentours des 24°.

19 juillet

Le mâle en était à sa deuxième incubation depuis une douzaine de jours quand j'ai découvert deux alevins dans le bac :

Image

Image

N'ayant aucune idée de la taille d'un alevin de B. enisae à la naissance, j'ai pensé que la deuxième incubation avait été la bonne mais ...

20 juillet

le lendemain, j'ai découvert ceci :

Image

On aurait dit un alevin de B. splendens de quelques jours !! Les deux alevins découverts la veille était donc des alevins de la 1ère incubation et avaient déjà presque 2 semaines.


La femelle s'est montrée assez agressive avec le mâle à l'issue de cette seconde incubation. J'ai fait le choix de l'isoler une journée pour que le mâle puisse se nourrir sans être dérangé.

Image

Mais dès le surlendemain, l'agressivité à changer de camp !! Ayant perdu la femelle patoti deux jours auparavant à cause de l'agressivité du mâle, j'ai décidé d'investir dans quelques pieds de Microsorium pour créer une sorte de barrière végétale délimitant deux espaces dans le bac.

Image
Mâle B. enisae

Ils sont restés chacun de leur côté pendant quelques jours, le mâle poursuivant systématiquement la femelle dès qu'il l'apercevait puis ils se sont accouplés pour la troisième fois vers le 2-3 août.

Depuis que j'ai découvert les alevins dans le bac, je leur ai distribué des nauplies d'artémias.

Image
Alevin de la 1ère incubation, le 31 juillet


10 août

Image
Mâle en incubation

Aujourd'hui, 13 août

Les alevins de la troisième incubation sont nés hier :

Image
Alevin de la 3ème incubation

Image
Alevin de la 2ème incubation après le repas

Image
Alevin de la 1ère incubation

Image
Alevin de la 1ère incubation

Image


Alevin de la 1ère incubation chassant une nauplie

Les alevins occupent la partie du bac la plus densément végétalisée, là où se retire le mâle en milieu d'incubation, et là où la femelle se cache du mâle quand il se montre agressif. Je n'ai jamais vu les parents les chasser, mais je n'ai pas non plus encore vu un alevin se promener tranquillement sous le nez de l'un des deux adultes.
Depuis quelques jours, les plus âgés des alevins se montrent plus facilement. Après en avoir longtemps compté 3, j'en ai aperçu 5 dernièrement. De la 2ème incubation, je n'en vois que deux pour l'instant...

Le mâle se montrant toujours dans la "zone de nourrissage" en fin d'incubation, j'en ai profité pour récupérer quelques alevins de la 3ème incubation.
Avatar de l’utilisateur
Maguy
Messages : 633
Inscription : 30 nov. 2013, 21:38

Re: Betta enisae "Sanggau"

Message par Maguy »

:smt038 pour cette repro et les photos
Avatar de l’utilisateur
drygam
Messages : 47
Inscription : 25 mai 2008, 06:26
Localisation : Montpellier

Re: Betta enisae "Sanggau"

Message par drygam »

Bonjour,

Quelques nouvelles de cette espèce.

Je n'ai pas eu de nouvelles incubations depuis celle de début août (3ème réussie). Je ne sais pas si c'est lié à la présence dans le bac des adultes des 5 jeunes de la première incubation et des 3 jeunes de la deuxième. Les plus âgés sont maintenant aussi longs que des albimarginatas adultes. Je vais tenter de les récupérer pour les mettre dans le même bac que la vingtaine de la troisième incubation.

Image

Les jeunes "enisae" de la troisième incubation sont dans le bac du haut qui fait environ 70 litres. Juste en dessous, j'ai deux bacs d'environ 35 litres pour mes deux dernières générations d'albimarginatas. En dessous, il y a un bac d'environ 80 litres qui accueille le couple d' "enisae", et encore en-dessous un bac pour un couple de "breviobesus".

Image

Le mâle est à droite, il mesure maintenant environ 11 cm (corps + caudale). La femelle est à gauche, et au-dessus d'elle on aperçoit l'un des jeunes de la première incubation.


Il est toujours aussi difficile d'obtenir des informations sur ces deux espèces (breviobesus et enisae) ainsi que des photos où l'on est certain de l'espèce.
Comme les deux espèces ont été décrites par le même auteur (M. Kottelat, 1995 & 1998), j'ai décidé de lui écrire sans grand espoir de réponse. La réponse fut rapide mais brève :
" Cher Monsieur,
Je suis désolé de devoir vous répondre que je ne fais pas d'identifications sur la base de photographies, de plus de poissons sans localité précise. Je n'ai malheureusement pas le temps. Je reçois des demandes de ce genre tous les jours.
Mais quelques observations rapides: Je ne reconnais ni Betta enisae ni Betta breviobesus dans vos photographies. Les barres sur la caudale du mâle manquent, donc ce n'est pas enisae. Breviobesus n'a pas de bandes claires sur l'anale et la caudale. Vos photos me font plus penser à B. taeniata, sauf la forme du bord postérieur de la caudale, qui est plus arrondi chez taeniata."

Je vous mets les mêmes photos pour avis également :

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Il est donc difficile de savoir ce que j'ai dans mes bacs !
Avatar de l’utilisateur
macrostoma
Messages : 216
Inscription : 12 juil. 2010, 19:06
Localisation : Seine et marne 77

Re: Betta enisae "Sanggau"

Message par macrostoma »

Décidément post très très intéressant :D

Avoir une réponse de Kottelat tient du miracle :lol:

En tout cas, il confirme bien que ce n'est pas B. enisae. Par contre dommage qu'il ne précise pas de quelle "bandes claires" il s'agit. Tous les B. breviobesus que j'ai pu voir jusqu'à maintenant possèdent un fin liseré blanc sur les nageoires impaires. Sont il tous mal identifiés?... possible.... :smt100 :smt100
Pour moi il ne s'agit pas non plus de B. taeniata qui est une espèce plus petite...

Il va vraiment falloir que je regarde mieux mes poissons aussi et que j'arrive à faire de belles photos.....

Petite question, d'où proviennent tes poissons?

En attendant, si tant est que la région d'origine soit la bonne et que je ne dis pas de bêtises, tu n'as qu'a appeler tes poissons des Betta aff. breviobesus 'Sanggau'

En tout cas, encore une fois joli reportage, très instructif et très belles reproductions....
Avatar de l’utilisateur
laurène
Messages : 544
Inscription : 13 juin 2013, 18:42
Prénom réel : laurène
Section régionale ou club : paris betta club

Re: Betta enisae "Sanggau"

Message par laurène »

très beau suivis de ce couple
via les photos !
psy
Messages : 579
Inscription : 17 avr. 2013, 21:54
Prénom réel : alain

Re: Betta enisae "Sanggau"

Message par psy »

:bien:
Avatar de l’utilisateur
drygam
Messages : 47
Inscription : 25 mai 2008, 06:26
Localisation : Montpellier

Re: Betta enisae "Sanggau"

Message par drygam »

Contrairement à leur père qui ne présente aucun patron dans la caudale...

Image

... la majorité des mâles "enisae" F1 présentent des motifs sur au moins une partie de leur caudale :

Image

Image

:huh: :scratch:

Et deux photos mes "breviobesus ?" qui sont beaucoup plus petits que mes "enisae ?"

Image

Image

Si quelqu'un du groupe peut être pas si restreint que ça des possesseurs de cette espèce ou ces espèces passent par là avec quelques photos de ces individus, je suis preneur.
Avatar de l’utilisateur
drygam
Messages : 47
Inscription : 25 mai 2008, 06:26
Localisation : Montpellier

Re: Betta enisae "Sanggau"

Message par drygam »

Dans deux jours, il y aura un mois que le couple de breviobesus est arrivé.
Ça ne se passe pas trop mal depuis.

Le 28 avril, le mâle 2016 menait à terme sa première incubation. Depuis, une cinquantaine d'alevins grandit tranquillement :

Image

Image

Il est actuellement à mi-parcours de sa deuxième incubation :

Image


J'avais peur que la différence de taille empêche le mâle 2015 de se reproduire avec la femelle 2016 mais il n'en est rien. Ce mâle a démarré une incubation une semaine après le mâle 2016. Il est allé au bout mais je l'ai laissé dans le bac de maintenance. Ce bac étant très planté avec une eau très sombre et les alevins étant vraiment très petits à la naissance, je ne sais pas encore si quelques uns ont survécu/survivent au milieu des trois adultes.

Aujourd'hui, le mâle 2015 et la femelle ont remis ça :

Image

Image

Image

Sur cette dernière photo, on peut voir un échange d’œuf entre la femelle et le mâle.

Ayant récupéré suffisamment d'alevins lors de la première incubation pour comparer le développement entre les deux "espèces" ("enisae" et "breviobesus"), je laisse maintenant les mâles aller au bout de leur incubation dans le bac de maintenance.



Pour comparaison, j'ai placé un couple de jeunes "enisae" avec leurs parents. J'ai choisi le plus grand parmi les mâles et la plus grande parmi les femelles. Tous les deux sont déjà plus grands que mon "vieux" mâle "breviobesus".

Image

En haut à gauche, la jeune femelle ; au centre, son père et à droite sa mère.
En bas, le jeune mâle.
Répondre

Revenir à « Bettas formes naturelles »